Categories: General
      Date: août 28, 2013
     Title: Mise-à-jour sur les ateliers en droit de la famille

Le Service public d’éducation et d’information juridiques du Nouveau-Brunswick (SPEIJ-NB) est heureux de vous informer de ses réalisations de la dernière année relativement à sa série d’ateliers en droit de la famille, qui représente un volet important du projet Naviguer le système de justice en droit de la famille. L’élaboration de ce projet, financée par le Fonds d’accès à la justice de la Fondation du droit de l’Ontario, vise à améliorer l’accès au système de justice en droit de la famille pour les personnes qui n’ont pas les moyens de se payer un avocat. Dans le cadre du projet, nous avons lancé et évalué des ateliers bilingues présentés mensuellement dans chaque circonscription judiciaire, y compris les collectivités rurales, afin d’informer un nombre croissant de personnes qui agissent sans avocat dans des causes en de droit de la famille. Les ateliers présentent les règles de procédure et les processus judiciaires associés aux questions de droit de la famille les plus courantes, notamment les divorces non contestés, les modifications aux pensions alimentaires et la préparation aux audiences.

Afin de mettre sur pied le projet, le SPEIJ-NB a consulté et a collaboré avec le milieu juridique, les tribunaux, les écoles de droit et les intervenants communautaires pour recruter des animateurs bénévoles, trouver des organismes d’accueil et sélectionner les lieux où se tiendraient les ateliers. Voici les faits saillants de la mise en œuvre du projet jusqu’à présent :

Selon la rétroaction qualitative reçue jusqu’à présent, le projet connaît un succès retentissant. Voici quelques exemples des commentaires formulés par les participants : « J’ai bien aimé la clarté de l’atelier ainsi que sa nature informative; on nous a présenté toutes les étapes du processus. »; « J’aime l’exhaustivité de l’atelier. Il s’agit d’une excellente séance informative. »; « L’atelier a répondu à presque toutes les questions auxquelles je cherchais des réponses et j’ai pris connaissance de beaucoup de renseignements utiles et de nouvelles ressources qui pourront m’aider. »; « L’atelier aide à réduire la crainte des instances judiciaires. ».

Nous voulons remercier le personnel des services aux tribunaux, les avocats pratiquant le droit de la famille, les agences communautaires et les lieux de présentation, qui ont tous contribué au succès de cette initiative.  Nous sommes présentement en mode de planification pour l’horaire cet automne et encore une fois, nous vous demandons votre collaboration.  Le financement du projet pour cette initiative prend fin le 30 novembre 2013.  Nous espérons biens pouvoir offrir ces ateliers à travers la province sur une base permanente et il nous fera plaisir de recevoir vos commentaires et/ou suggestions pour assurer la continuation de ce projet.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec Deborah Doherty, directrice générale du SPEIJ-NB, par courriel (Deborah.Doherty@gnb.ca) ou avec Maria DiCarlo, coordonnatrice du projet de droit de la famille (maria.dicarlo@gnb.ca).

Je vous remercie de votre collaboration à cet égard.